New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 4ème partie )

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 4ème partie )
Août 262008
 
 
Oscar de la Renta Oscar de la Renta
Oscar de la Renta Oscar de la Renta
Oscar de la Renta Oscar de la Renta
Oscar de la Renta Oscar de la Renta
Prada Prada
Rag & Bone Rag & Bone
Roberto Cavalli Tuleh
Tuleh Tuleh
Vera Wang Vera Wang
Vera Wang Vera Wang
Vera Wang Yves Saint Laurent
Yves Saint Laurent Zac Posen
Zac Posen  Zac Posen
Photos : Vogue
Share

New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 3ème partie )

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 3ème partie )
Août 252008
 
 
Gucci Gucci
Hussein Chalayan Hussein Chalayan
John Galliano John Galliano
Lanvin Lanvin
Lanvin Lanvin
Lanvin Lanvin
Lanvin Lanvin
Lanvin Louis Vuitton
Marc Jacobs Marc Jacobs
Marni Marni
Nina Ricci Nina Ricci
Nina Ricci Oscar de la Renta
 
Oscar de la Renta  
Photos : Vogue
Share

New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 2ème partie )

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 2ème partie )
Août 242008
 
 
Central Saint Martins MA Derek Lam
Doori Doori
Doori Doori
Doori Doori
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dsquared² Emilio Pucci
Emilio Pucci Emilio Pucci
Emilio Pucci Emilio Pucci
Givenchy Givenchy
Givenchy Gucci
 
Gucci  
Photos : Vogue
Share

New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 1ère partie )

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 1ère partie )
Août 232008
 
 
3.1 Phillip Lim 3.1 Phillip Lim
Alexander McQueen Anna Sui
Anna Sui Anna Sui
Anna Sui Balenciaga
Balenciaga Balenciaga
Balenciaga Balenciaga
Balenciaga Balenciaga
Balenciaga Burberry Prorsum
Burberry Prorsum Burberry Prorsum
Burberry Prorsum Burberry Prorsum
Celine Celine
Celine Celine
 
Central Saint Martins MA  
Photos : Vogue
Share

Choisir ses bijoux en fonction de sa morphologie

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur Choisir ses bijoux en fonction de sa morphologie
Août 122008
 

 

Choisir la forme du bijou
 
On ne le répètera jamais assez : répéter la même forme ne fait que l’accentuer. Si votre visage est rond, des boucles rondes ne feront que renforcer la forme pleine de votre visage.Pour le choix du collier :  Le collier attire l’attention sur le cou et le décolleté. La bonne longueur forme et taille peut aider à allonger le cou et du coup affiner le visage et mettre en valeur le buste. Un vrai plus.Les colliers qui tombent en V sur le décolleté flattent les visages ronds.Les visages en cœur, carrés ou rectangulaires portent bien les colliers plus arrondis.Les modèles bien plats qui se couchent sur la peau sont à privilégier pour les femmes aux formes généreuses.Les grosses perles ou pendentifs imposant ne font qu’alourdir la silhouette. A tenter avec prudence.Pour le choix des boucles d’oreilles :Idéales pour illuminer le visage et éloigner l’attention de certains défauts du visage que l’on souhaiteraient dissimuler.Là encore, la forme des boucles doit contrebalancer la forme de votre visage pas la reproduire.Les pendantes peuvent allonger le cou et le visage. Mais attention car trop longues elles auront l’effet inverse. La bonne longueur c’est juste au niveau des mâchoires.Les visages rectangulaires portent très bien les créoles.
 Avec un visage rond évitez tout ce qui est imposant, trop circulaire et ajoute du volume sur le lobe de l’oreille.Pour les visages en forme de cœur tout va : avec une préférence pour des modèles plus larges à la base qui contrebalancent la forme du visage.Même chose pour les visages carrés.
 
 
Choisir la bonne taille du bijou
 
Comme pour les vêtements, il est important de choisir la bonne taille. Pour les bagues, on le savait déjà, mais plus que numéro, on parle là de gabarit par rapport à la morphologie. En gros, il faut faire correspondre la taille des bijoux avec sa taille. Des petits bijoux risquent d’être tout perdus sur une silhouette imposante et les pièces importantes risquent d’écraser les petits gabarits.Quand il s’agit d’une chaîne par exemple, la longueur est capitale puisqu’elle détermine l’endroit où le pendentif va se situer. En général les ras du cou mesurent 40 cm, une bonne longueur quand le pendentif est de petite taille ou très précieux. Plus long, cela donne davantage de mobilité au bijou et apporte de la légèreté. Les colliers plus longs qui finissent à hauteur de poitrine vont plutôt aux femmes généreuses, aux visages ronds et à celles n’ayant pas de cou.Les colliers longs apportent une touche de verticale. Idéal pour celles qui ont les épaules larges ou un petit buste.Attention si vous souhaitez dissimuler un petit ventre, porter un collier très long ne fera qu’attirer l’attention sur ces zones.
  Les colliers de chien (collier très courts) ne vont qu’aux femmes ayant des cous de girafes ou un visage anguleux.En ce qui concerne les bagues, le style doit être en rapport avec la longueur des doigts : sur des phalanges courtes et un peu épaisses, les montures en hauteur ou légèrement bombées sont bien mises en valeur. Heureuses celles aux doigts longs, tout leur va.
 
 
 
Choisir un bijou en fonction de l’occasion
 
On ne brille pas de la même manière dans sa vie privée et au bureau. En effet, on garde pour le soir et le weekend tout ce qui fait bling bling, qui fait grilin grilin, l’ostentatoire et l’imposant. Déjà parce que ce n’est pas pratique de taper sur le clavier avec des joncs montant du poignet jusqu’au coude et ensuite parce qu’en pleine réunion le bruit métallique risque de rappeler à nos collaborateurs les aventures de Heidi dans les alpages. Rien de très convaincant question management.Difficile aussi d’être crédible avec des bijoux trop ludiques, des colliers de coquillages et des grigris plein les poignets.  On n’oublie pas que les bijoux attirent l’œil. Placer une broche sur un buste généreux n’est peut être pas le meilleur moyen de ne pas attirer l’œil sur cette partie du corps. A l’inverse des boucles d’oreilles étincelantes accrochent la lumière sur le visage : cumulé à un sublimateur de teint, c’est l’idéal pour apporter de l’éclat après une journée de travail. Le bon accessoire pour bien démarrer la soirée.
 
 
 
 
Choisir son style de bijou
 
Comme pour les vêtements, le total look est dépassé. On ose les mélanges, et on n’oublie pas que le trop est souvent l’ennemi du mieux. En décrypté : le collier de perles, un vrai basique, mais à éviter avec la blouse blanche et la jupe mi-mollet. Le collier ethnique, à oser avec la robe bohème de l’été en prenant soin de ne pas mettre le même jour la besace en cuir naturel frangé et les spartiates. Le style ibizenco, certes mais version Kate Moss ou Kate Winslet. Pour casser une allure un peu trop stricte, pensez aux bracelets larges à porter mélangés.Et rien de plus sexy qu’une simple chaîne en or qui tombe entre les deux seins l’air de rien.Question couleur et matière, on ose là aussi de plus en plus les mélanges : le bracelet en diam’s avec la gourmette de baptême et le lien ruban brésilien.
  En général l’argent, l’or blanc et le platine se marient bien avec les peaux claires. Le doré, le cuivre avec les peaux plus mates. L’été tout peut changer…
 
 
 
 
Source : Femme Actuelle 
Share

CES-BIJOUX LA CHANGE TOUT

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur CES-BIJOUX LA CHANGE TOUT
Sep 292007
 
 

Ils n’ont d’accessoires que le nom. Tout sauf anecdotiques, bracelets manchettes et colliers plastrons s’imposent sur la silhouette de l’hiver.

Paru le 13.09.2007, par Hélène Guillaume

Le culte du sac et la folie du talon n’étaient donc que la face immergée de l’iceberg. Squattés également cet hiver par le chapeau et le foulard, les défilés – mais aussi la rue – ont définitivement entériné l’hégémonie de l’accessoire. Or, la nouvelle star de ce phénomène n’est autre que le bijou. Pas le mignon pendentif, ni la discrète chaînette de poignet, mais la pièce volumineuse qui flirte avec l’ostentatoire revisité à la sauce Art déco ou seventies.
Pour preuve, le défilé Vera Wang de l’été prochain où les plastrons de cristal de couleur font jaillir la lumière, détail de taille sur un sweat en coton des plus casual. Tout aussi emblématique, le show de l’hiver signé Marc Jacobs où de mystérieuses bourgeoises tout de noir vêtues dévoilent, dans le décolleté de longs gilets sans manches, des cordes d’où pendent des assemblages de métaux colorés sculpturaux. Remarquable par le contraste des couleurs et des matières avec le vêtement, l’objet évoque plus le mouvement constructiviste que la joaillerie classique.

Cette approche particulière du bijou fantaisie se retrouve dans le travail de nombreux designers. Ainsi, Louis Vuitton manie la plume sur un plastron de cristal de roche ou sur un lourd bracelet de métal dictant ainsi un nouveau chic néoethnique. Loewe, lui, flirte avec le fantastique dans ses bracelets en crocodile et cristaux aux nuances fumées. Chez Givenchy, un imposant collier en forme d’ancre marine accrochée à des arêtes de poisson stylisées jaillit d’une silhouette noire…
Surréaliste ? Revu par Chanel, le collier devient collerette de vinyle aux accents étonnamment futuristes. Bleu, rouge ou crème, juste posé sur un sous-pull ou à peine dévoilé sous une robe en tweed, celui-ci n’est plus un accessoire mais un vêtement à part entière.

Source: madame.lefigaro.fr
Share
Get Adobe Flash player