Août 092008
 

Stéphane Rolland voit grand. Il aime le spectaculaire, que ça en jette. Il choisit le salon de l’hôtel de la Monnaie, quai Conti à Paris, pour mettre en scène ses créations. Et c’est parfois trop. Les pistes sont bonnes mais, en cours de route, les proportions enflent, les détails deviennent hyperboliques.

On est presque trop proches des modèles pour de tels effets. Grappes de broderies aux manches, godets en entonnoir à l’épaule, déflagration de volants de taffetas rebrodés au-devant d’une robe, zip industriel au dos d’une veste de smoking parfaite… Trop, c’est trop. On en apprécie d’autant plus l’épure d’une robe longue ivoire à dos cape très Halston. Les fans, elles, applaudissent tous les passages.

Rolland
Rolland
Rolland
Rolland
Share

Sorry, the comment form is closed at this time.

Get Adobe Flash player