TENDANCE DENTELLE A GOGO

 Tendances Mode  Commentaires fermés sur TENDANCE DENTELLE A GOGO
Août 292008
 
 
PradaLa dentelle n’est plus seulement réservée à nos  dessous sexy, non non non, on la montre, on l’exhibe, on joue sur l’effet habillé/déshabillé mais attention, sans aucune vulgarité. Chic et élégance, tout dans la subtilité et la finesse, c’est sous ces traits que la dentelle s’est dévoilée sur les podiums Automne/Hiver  2008.Par touche ou en total look, la dentelle s’installe sur nos robes, nos tops, nos jupes, elle envahit notre garde-robe à petit pas. Fantaisiste, extravagante ou traditionnelle, elle prend forme sous les mains habiles de nos créateurs préférés …… ou devrais-je dire créatrice. Miuccia Prada joue sur la dimension austère et dominatrice de la femme avec de la dentelle noir sur des tissus couleurs chair. Strict et sexy : ces Messieurs n’ont qu’à bien se tenir à carreaux.
 
Collection Prada Fall/Winter© Vogue
Prada
Prada
 
Noir c’est noir chez Givenchy. Les modèles jouent timidement sur les effets de transparence mais sont teintés d’un esprit gothique, quant à lui, bien transcendant.
Givenchy
Givenchy
Givenchy
 
Balmain sexy à souhait. Des coupes près du corps, rehaussées de paillettes pour donner du punch à l’ensemble, on ne peut qu’en être fan.
Balmain
Balmain
Balmain
 
Chloé ou comment voilage, dentelle et imprimé ne forment plus qu’un.
Chloé
 
Par touche et sans surcharge pour une collection légère et raffinée chez Stella McCartney.
Stella McCartney
Stella McCartney
Photos : Vogue
Share

Haute couture automne-hiver 2008-09 : Le meilleur des défilés

 Tendances Mode  Commentaires fermés sur Haute couture automne-hiver 2008-09 : Le meilleur des défilés
Août 262008
 
 
Rose Malabar
Haute couture automne-hiver 2008-09 © Sipa
Les défilés de haute couture viennent de s’achever à Paris. Cette année, on en a vu de toutes les couleurs ! De la forme « boule » comme s’il en pleuvait, des smocks revisités, des teintes étonnament vives pour une mode d’hiver, le grand retour du smoking à la Yves Saint Laurent… le tout dans une atmosphère plus épurée que d’ordinaire.Influencés par le marasme économique ambiant, les couturiers s’assagissent. Pour eux, cette saison l’objectif est de vendre ! Mais sans oublier le rêve… faites avec nous le tour des nouvelles tendances.
 
Rose Malabar
Haute couture automne-hiver 2008-09 © Sipa
Ricardo Tisci, le Directeur Artistique de la maison Givenchy, n’imagine pas la haute couture de l’hiver prochain sans la couleur. A l’image de cet ensemble digne d’Emma Peel, il compose un total look sexy en rose Malabar.Christian Lacroix, Jean Paul Gaultier, Jean Paul Knott ou Felipe Oliveira Baptista ont eux aussi surfé sur la vague « full color ».
 
Touche de paillettes
Haute couture automne-hiver 2008-09 © Elie Saab
Accalmie passagère ou rejet de la tendance bling-bling ? Les broderies opulentes de la « couture » s’expriment en demi teintes et en parements subtils. Christophe Josse, Dominique Sirop ou Christophe Josse ont présenté des modèles étonnament sages, en demi-teinte. Le flamboyant Elie Saab lui aussi s’est calmé. la preuve avec cette robe toute en nuances, inspirée de la Chapelle Sixtine. Perles et pierreries en touches subtiles, on aodre !
 
Ceinturée Haute couture automne-hiver 2008-09 © Dior Dans les défilés de ‘automne-hiver, on a remarqué plusieurs modèles à la taille très marquée, d’autres aux volumes généreux avec des manches boule ou de grands cols. On découvre entre autre cette tendance corsetée dans les collections de Jean Paul Gaultier ou Gustavo Lins. Chez Dior, John Galliano réunit tous ces éléments et crée un modèle prodigieux, qui réussit à reprendre les codes grand Dior des années 50, tout en affichant une incroyable modernité.
 
Smoking revival
Haute couture automne-hiver 2008-09 © Romain et Alex
Initié à l’origine par Yves Saint Laurent dans la garde-robe des femmes, le smoking n’en finit plus de séduire. Nombreux sont les couturiers qui l’ont présenté à nouveau dans leur collection cette saison, tels Alexis Mabille ou Jean Paul Gaultier.Sexy en diable porté à même la peau, c’est ainsi que le couturier Christophe Josse limagine. Ses petits plus? Un boutonnage haut et broderies fleuries dans le dos. Un délice de féminité !
 
Esprit Cocktail
Haute couture automne-hiver 2008-09 © Lefranc.Ferrant
La nouvelle longueur de la saison? Au genou. C’est chic, féminin et facile à porter. Chanel, Christian Lacroix et Christophe Josse en ont fourni la preuve éclatante.Le duo Lefranc.Ferrant apporte lui ausi sa pierre à l’édifice, avec cette robe bustier épurés, aussi élégante que facile à porter ! Une ode aux jolies jambes des femmes d’aujourd’hui, actives et sexy.
 
Share

New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 2ème partie )

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur New York hiver 2008.09 – COLLIERS ( 2ème partie )
Août 242008
 
 
Central Saint Martins MA Derek Lam
Doori Doori
Doori Doori
Doori Doori
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dries Van Noten Dries Van Noten
Dsquared² Emilio Pucci
Emilio Pucci Emilio Pucci
Emilio Pucci Emilio Pucci
Givenchy Givenchy
Givenchy Gucci
 
Gucci  
Photos : Vogue
Share

La garde-robe du Sticky and Sweet Tour de Madonna

 Tendances Mode  Commentaires fermés sur La garde-robe du Sticky and Sweet Tour de Madonna
Août 092008
 
Givenchy, Tom Ford, Miu Miu, McCartney, Moschino, YSL, Cavalli, Jeremy Scott
Quand Madonna part en tournée, les  créateurs s’affolent. Sa styliste, Arianne Phillips vient d’achever sa garde-robe pour sa tournée internationale, Sticky and Sweet Tour. « C’est un cauchemar. Tout le monde en Italie et en France est  en train de bronzer sur la plage » a affirmé celle qui a imaginé les looks de la star depuis 11 ans : Préraphaélite  pour Ray of Light ou Urban Cowgirl pour Music. Au programme : deux looks gipsy designés par Ricardo Tisci pour Givenchy, trois paires de chaussures Miu Miu, des  cuissardes Stella McCartney, des lunettes de soleil Moschino. Accessoires et musthaves pour la touche finale ont été piochés dans les collections de Jeremy Scott, YSLet Roberto Cavalli. Enfin, Tom  Ford a imaginé les costumes de scène des musiciens. Sticky and Sweet Tour débutera le 23 août à Cardiff, puis les  20 et 21 septembre pour la 1e fois au Stade de France.

Source : Glamour

Share

CES-BIJOUX LA CHANGE TOUT

 Tendances Bijoux  Commentaires fermés sur CES-BIJOUX LA CHANGE TOUT
Sep 292007
 
 

Ils n’ont d’accessoires que le nom. Tout sauf anecdotiques, bracelets manchettes et colliers plastrons s’imposent sur la silhouette de l’hiver.

Paru le 13.09.2007, par Hélène Guillaume

Le culte du sac et la folie du talon n’étaient donc que la face immergée de l’iceberg. Squattés également cet hiver par le chapeau et le foulard, les défilés – mais aussi la rue – ont définitivement entériné l’hégémonie de l’accessoire. Or, la nouvelle star de ce phénomène n’est autre que le bijou. Pas le mignon pendentif, ni la discrète chaînette de poignet, mais la pièce volumineuse qui flirte avec l’ostentatoire revisité à la sauce Art déco ou seventies.
Pour preuve, le défilé Vera Wang de l’été prochain où les plastrons de cristal de couleur font jaillir la lumière, détail de taille sur un sweat en coton des plus casual. Tout aussi emblématique, le show de l’hiver signé Marc Jacobs où de mystérieuses bourgeoises tout de noir vêtues dévoilent, dans le décolleté de longs gilets sans manches, des cordes d’où pendent des assemblages de métaux colorés sculpturaux. Remarquable par le contraste des couleurs et des matières avec le vêtement, l’objet évoque plus le mouvement constructiviste que la joaillerie classique.

Cette approche particulière du bijou fantaisie se retrouve dans le travail de nombreux designers. Ainsi, Louis Vuitton manie la plume sur un plastron de cristal de roche ou sur un lourd bracelet de métal dictant ainsi un nouveau chic néoethnique. Loewe, lui, flirte avec le fantastique dans ses bracelets en crocodile et cristaux aux nuances fumées. Chez Givenchy, un imposant collier en forme d’ancre marine accrochée à des arêtes de poisson stylisées jaillit d’une silhouette noire…
Surréaliste ? Revu par Chanel, le collier devient collerette de vinyle aux accents étonnamment futuristes. Bleu, rouge ou crème, juste posé sur un sous-pull ou à peine dévoilé sous une robe en tweed, celui-ci n’est plus un accessoire mais un vêtement à part entière.

Source: madame.lefigaro.fr
Share
Get Adobe Flash player